Après une rude journée de boulot, on rentre chez soi, comme d’habitude. Une fois le véhicule garé, on sort, on se dirige machinalement vers la boîte aux lettre et là, c’est le drame : la clé a disparu. Impossible d’accéder à votre courrier. Vous n’avez pas de double ni de solution alternative, il est donc aisé de se tourner vers un plan B plutôt barbare : faire sauter la serrure. Pour autant, est-ce réellement une bonne idée ? Vous allez voir qu’il existe moins onéreux et plus efficace comme méthode.

Passage en force : une bonne idée ?

Pourquoi forcer sa boîte aux lettres avec un tournevis est une mauvaise idée ? Une des premières solutions qui surgit lorsque l’on est face à une perte de clé de boîte aux lettres est de faire sauter la serrure. Concrètement, des tonnes de tutoriels existent à ce sujet et sont techniquement fonctionnelles. Toutefois, ces méthodes « à la dure » répondent à une urgence absolue et ne prennent souvent pas en compte les retombées. Tournevis dans la serrure, couteau dans l’interstice de la porte, tirer comme une brute… Ce ne sont pas les méthodes qui manquent, avec un taux de réussite plus ou moins flagrant. Dans la plupart des cas, c’est vers une casse plus que probable que l’usager se dirige.

En effet, et surtout si vous ne le saviez pas, les serrures qui équipent les boîtes aux lettres sont normalisées PTT. Ce standard indique que la serrure en question est capable de « lire » deux types de clés : la première étant la vôtre, celle de l’usager, et la seconde à une des 21 versions de pass existants. Ces pass PTT, que l’on nomme également « passe-partout », sont des outils très prisés des professionnels et agents des services postaux, car ils permettent d’ouvrir les boîtes et batteries de boîtes facilement et sans encombres.

Pourquoi forcer sa boîte aux lettres avec un tournevis est une mauvaise idée ? Ainsi, lorsque l’on violente sa serrure, il convient de la remplacer par cette même norme, sans quoi vous pouvez aller au-devant de certaines déconvenues, les boîtes aux lettres en France étant soumises à des standards décrits par la loi. Ne pas les respecter peut donc amener à des amendes, surtout si votre syndic de copropriété impose lui-aussi d’autres règles annexes. De plus, vous risquez de dégrader les boîtes aux lettres voisines si vous êtes équipé d’une batterie de boîtes. La force brute n’est donc clairement pas la meilleure des options en cas de pertes ou vol de vos clés.

Le plus simple et le moins coûteux reste donc d’acquérir un des pass PTT cités plus haut. Eh oui, si ces outils sont l’apanage des professionnels, il faut savoir que même un particulier peut se procurer un tel pas pour son usage personnel. Cela vous assure d’ouvrir votre boîte à coup sûr en cas de perte, vol ou détérioration des clés d’origine. C’est une solution élégante, simple et surtout peu coûteuse sur le long-terme. Grâce à cela, vous n’engagez ni frais de serrurier, ni achat d’une nouvelle serrure, ni frais d’amendes si vous remontez mal votre boîte ou que vous dégradiez involontairement celle des autres. Concrètement, il convient d’en avoir toujours au moins un chez soi afin de parer à certains aléas de la vie quotidienne.